La voix d’une jeune personne : un blogue écrit par notre stagiaire d’été de 2021


juin 11, 2021

Ce que j’ai appris sur la défense des intérêts individuels

J’ai passé les quatre premières semaines au Bureau du représentant de l’enfance et de la jeunesse à travailler avec l’équipe de défense des droits individuels. 

L’équipe travaille avec les enfants, les jeunes et leurs familles pour veiller à ce que les droits des enfants et des jeunes soient respectés lorsque des services leur sont offerts par le gouvernement du Nunavut. Si leurs droits ne sont pas respectés, l’équipe travaillera avec le prestataire de services du gouvernement du Nunavut pour résoudre le problème. Si les enfants, les jeunes ou leurs familles ont des préoccupations concernant des services gouvernementaux, l’équipe leur donnera de l’information et des ressources, elle les aidera à défendre leurs intérêts, elle assistera à des réunions avec eux et elle les aidera de toutes les façons possibles.

Lorsque je travaillais avec l’équipe de défense des droits individuels, je lisais des dossiers fermés pour apprendre comment les défenseures et les défenseurs règlent les problèmes.

Pour lire les dossiers, j’ai premièrement dû apprendre comment naviguer dans Penelope qui est un système dans lequel tous les renseignements confidentiels d’un dossier sont stockés électroniquement. J’ai été en mesure de naviguer dans le système grâce à beaucoup d’aide et de patience de la part de l’équipe. 

J’ai aussi eu l’occasion d’assigner des dossiers aux défenseures et aux défenseurs en utilisant Penelope lorsque le bureau en recevait de nouveaux et j’ai lu les notes sur les dossiers pour savoir quels renseignements il est important d’inclure. Enfin, j’ai appris comment fermer des dossiers une fois terminés.

Il m’a été très utile de travailler avec l’équipe étant donné que c’est le type de travail que j’espère faire une fois mes études de premier cycle terminées. Bien que je n’ai passé que quatre semaines avec elle, j’ai beaucoup appris.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

juin 1, 2021

Essayer de tout faire en gardant suffisamment de temps pour SOI-MÊME

Il est toujours difficile de rester fidèle à ses priorités professionnelles et personnelles, mais cela semble encore plus difficile ces derniers temps. Bien que le travail demande beaucoup de temps et d’énergie, il est important de trouver le temps de prendre soin de soi-même. Étant donné que l’organisation judicieuse de son temps peut réduire le stress, voici ce que je fais :

  1. Sur une feuille de papier, j’énumère toutes les tâches que je dois accomplir au cours de la semaine en tant que stagiaire d’été en promotion des droits au Bureau du Représentant de l’enfance et de la jeunesse. Appelons ça ma « liste de travail ».
  2. Sur une autre feuille de papier, j’énumère toutes mes tâches personnelles et les choses que j’aimerais faire pour moi-même pendant la semaine. Il s’agit là de MA « liste personnelle ».
  3. En regardant ma « liste de travail », j’organise ma semaine de manière à terminer les tâches les plus importantes et celles qui prennent le plus de temps en premier.
  4. Je regarde ensuite MA « liste personnelle » et j’essaie de voir quelles tâches je peux accomplir dans le temps qu’il me reste dans la journée. Par contre, si certaines choses sont très importantes, p. ex., si j’ai promis à quelqu’un de faire quelque chose ou que je dois réellement m’allouer du temps pour un intérêt personnel, j’organise alors cette activité comme s’il s’agissait d’une tâche de ma « liste de travail ».
  5. Ensuite, je commence la journée en suivant ma liste combinée pour ce jour-là.

Si j’ai de nombreuses tâches à compléter au cours d’une journée et que j’ai l’impression que c’est beaucoup, je me réveille alors plus tôt que d’habitude pour me donner un peu plus de temps.

De plus, j’accomplis généralement une tâche quelques jours (ou même quelques semaines, selon la nature du travail à réaliser) avant son échéance, mais je ne remets pas mon projet avant le jour où il est dû, ce qui me laisse suffisamment de temps pour relire mon travail avant de le remettre.

En ayant un plan pour la semaine, je peux terminer mes tâches quotidiennes à temps et disposer d’encore assez de temps pour voir à mes propres besoins.

Il existe bien des façons de planifier vos tâches; c’est à vous de décider celle qui vous convient le mieux!

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

mars 24, 2021

Comment est-ce être une jeune personne au Nunavut pendant la pandémie de COVID-19?

De nombreuses localités nunavoises sont isolées et, souvent, nous nous sentons dépassées par la pandémie de COVID-19.

Être une jeune personne au Nunavut pendant la pandémie comporte des difficultés comme s’ennuyer, s’inquiéter et ne pas être en mesure de rendre visite à des amies ou à des amis et à la famille.

Malgré ces difficultés, il y a des moyens de gérer son bienêtre physique et mental. Étant donné que nous avons un beau grand territoire au Nunavut, je me tiens occupée en faisant des randonnées, en marchant, en campant, en pêchant et en partant à l’aventure! Il y a d’autres activités dans lesquelles s’investir pour rester occupées comme apprendre à cuisiner, à coudre, à chasser et bien d’autres!

Rappelez-vous toujours de prendre soin de vous-même et de communiquer avec votre famille ou vos amies et amis si vous avez besoin de quelqu’un à qui parler.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

mars 17, 2021

Savez-vous quels sont vos droits en tant que jeune Nunavummiut? Tu devrais.

Il est très important que les jeunes Nunavoises et les jeunes Nunavois connaissent leurs droits en tant qu’enfants et en tant que jeunes. Il y a deux types de droits : les droits de la personne universels et les droits de l’enfant.

Les droits de la personne universels s’appliquent à tout le monde, des nouveau-nés aux personnes ainées, peu importe leur ethnie, leur âge, leur genre, leur identité de genre, leur orientation sexuelle, leur religion et leur nationalité! Les droits de la personne nous donnent l’occasion d’être traités également et avec respect tout autour du monde.

Les droits de l’enfant sont semblables aux droits de la personne, mais ils s’appliquent aux enfants et aux jeunes de moins de 19 ans. Les droits de l’enfant sont particuliers, car les enfants et les jeunes sont vulnérables et leur sécurité ainsi que leur protection au quotidien dépendent des adultes! Parmi la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies, notons la protection contre la traite de personnes et l’exploitation sexuelle, le droit à l’éducation, la liberté d’expression et l’accès à de l’eau et à de la nourriture. Tous les enfants et tous les jeunes du Nunavut ont des droits.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________