Lauréats du concours Votre histoire, votre voix 2015


Lauréats de 2015

Le Bureau du représentant de l’enfance et de la jeunesse a lancé ce concours à l’occasion de la Journée nationale de l’enfant, le 20 novembre 2015. L’idée était de faire connaître nos nouveaux bureaux, mais surtout d’amorcer la conversation avec les jeunes Nunavummiut sur leurs droits. Le thème de 2015 était le droit à la culture. Les histoires reçues cette année ont véritablement inspiré les membres de notre équipe. Il y en avait de tous les genres, des quelques mots accompagnés d’un dessin aux brefs essais, toujours en lien avec le droit à la culture pour les jeunes de partout au Nunavut. Toutes ces histoires ont su démontrer que les jeunes Nunavummiut sont extrêmement fiers de leur culture!

C’est donc avec une grande fierté que nous annonçons les lauréats de la toute première édition de notre concours Votre histoire, votre voix :

Tanner Kalluq, de Resolute Bay
Lauréat dans la catégorie maternelle à 3e année
Prix : Tablette LeapPad de LeapFrog

« Ma culture est importante pour moi, parce qu’elle me définit. »

 

Byron Rudolph, de Gjoa Haven
Lauréat dans la catégorie 4e à 7e année
Prix : iPod nano

« Je tiens au droit à ma culture parce que c’est grâce à elle si je vais à la chasse au gibier et au phoque au printemps. Quand la chasse est bonne, nous pouvons ensuite cuisiner la viande. J’utilise toujours le fusil d’un aîné lorsque je vais à la chasse, et si nous prenons un caribou, les aînés nous montrent comment en enlever la peau. »

 

Sarah Sagiaktuk, de Kimmirut
Lauréate dans la catégorie 8e à 12e année
Prix : iPad mini

« Être Inuk a une grande importance pour moi. Je me trouve très chanceuse et je suis reconnaissante d’être née Inuk dans un monde de plus de 7 milliards de personnes. Les chants de gorge, la chasse au phoque, le camping, la navigation en été et les déplacements en traîneau à chiens sur la glace en hiver font partie de ma culture. Nous nous rendons à Iqaluit en motoneige. Nous pratiquons aussi la cueillette de baies et la chasse aux lagopèdes, et nous organisons des festins où tous sont invités. Nous confectionnons des bottes, des manteaux, des pantalons et même des mitaines avec de la peau de phoque et de la fourrure de renard, de lièvre et d’autres animaux sauvages. Dans notre culture, tout le monde est toujours bienvenu chez nous. Je me sens tout particulièrement Inuk quand je vais me promener dans la toundra. Honnêtement, j’aime beaucoup être Inuk. Par ailleurs, les 10 prochaines semaines, les jeunes de Kimmirut auront l’occasion d’aller se promener dans la toundra tous les samedis avec des guides pour chasser, pêcher, chasser le lagopède et apprendre à faire un igloo. Cette activité s’annonce très amusante et me permettra de mieux connaître ma culture inuit. »

 

Classe de l’école secondaire Netsilik, à Taloyoak
Gagnante du prix spécial de participation
Prix : Repas Pizza